Fraud Blocker
sever, digitization, mainframe

Selon Western Digital en 2019, 60% des gamers ont vu des données disparaître faute de place suffisante pour les stocker. Cependant, vous pouvez installer un serveur de stockage personnalisé pour les jeux vidéo et ceci avec un budget limité. Découvrez la création et la configuration d’un serveur de stockage pour les jeux vidéo. Aussi, explorez dans cet article les informations sur le choix du matériel, la sécurité et la maintenance.

Les avantages d’un serveur de stockage pour gaming

Les avantages de disposer d’un serveur de stockage pour gaming à budget limité pour les jeux vidéo sont nombreux. En effet, Il est difficile de gérer les jeux achetés sur différentes plateformes et les avoir tous au même endroit. Toutefois, avec un serveur de stockage dédié, vous pouvez rassembler tous ses jeux dans votre bibliothèque. Ceci vous facilite grandement la gestion de votre catalogue.

En outre, un serveur de stockage dédié permet d’accéder aux données de jeu à distance. Les joueurs peuvent joindre leurs jeux depuis tous les systèmes connectés à Internet.

Un serveur de stockage dédié offre la possibilité de partager des fichiers avec d’autres joueurs. Ceci est particulièrement utile si plusieurs personnes partagent le même serveur de stockage. Les joueurs peuvent partager différents fichiers tels que des :

  • captures d’écran,
  • vidéos de jeu ou encore
  • sauvegardes.

Créer un serveur avec un budget limité offre de nombreux atouts économiques comparativement à l’achat de technologies commerciales coûteuses. Les solutions commerciales sont souvent très coûteuses et nécessitent un investissement important. Cela peut représenter un obstacle pour les petits budgets.

En revanche, sa création peut être réalisée à partir de matériel et de logiciels peu coûteux, voire gratuits. Les serveurs de stockage dédiés peuvent être installés sur des ordinateurs de bureau reconditionné. Ceux-ci peuvent équipés de disques durs de grande capacité à faible coût. Aussi, les serveurs de stockage dédiés peuvent être entretenus facilement et à faible coût.

Les composants nécessaires pour créer un serveur de stockage à budget limité

Lorsque vous créez un serveur de stockage dédié, vous avez besoin des éléments qui suivent :

  • un ordinateur,
  • des disques durs,
  • un routeur,
  • des câbles Ethernet.

Les disques mémoires servent à enregistrer les informations. L’ordinateur les traite et les distribue. Le routeur permet le partage des données entre différents ordinateurs connectés à un même réseau. Les câbles Ethernet facilitent la communication entre l’hôte central et les dispositifs informatiques connectés. D’autres composants facultatifs peuvent être ajoutés, tels que:

  • une alimentation électrique redondante,
  • une carte réseau supplémentaire,
  • un système de sauvegarde.

Pour réduire les coûts de création d’un serveur de stockage dédié, utilisez du matériel reconditionné ou recherchez des offres promotionnelles. Le matériel reconditionné est souvent disponible à un prix avantageux. Les sites de vente en ligne proposent également des offres promotionnelles sur les composants nécessaires à la construction du serveur. Vérifiez la réputation et les garanties du vendeur, afin de vous garantir de la qualité de votre matériel.

En sus, choisissez des disques durs de qualité supérieure, pour éviter les pannes et les pertes de données. Enfin, recyclez les composants inutilisés pour la réalisation de votre serveur de stockage. Puisque les ordinateurs obsolètes peuvent être démontés pour récupérer des pièces telles que des cartes réseau ou des disques durs.

Configuration et installation du serveur de stockage

Pour configurer un système d’exploitation de serveur de stockage comme FreeNAS ou OpenMediaVault, voici les étapes à suivre :

  • téléchargez l’iso d’installation correspondant au système d’exploitation choisi,
  • gravez l’iso sur un disque ou une clé USB boot able,
  • démarrez  le serveur depuis le disque ou la clé USB boot able et lancer l’installation,
  • configurez les paramètres de base: la langue, le fuseau horaire, le nom et le mot de passe de l’utilisateur admin,
  • configurez l’accès réseau en utilisant soit une adresse IP statique soit en DHCP,
  • configurez les partages de stockage en créant des pool de stockage et des volumes,
  • configurez les protocoles d’accès au stockage comme SMB/CIFS ou NFS pour les partager sur le réseau,
  • configurez les différents services comme les serveurs d’impression ou les serveurs multimédia.

Pour installer les disques durs, configurer les partages réseau et sécuriser le serveur de stockage dédié, vous devez:

  • installer les disques durs dans les baies de stockage en respectant les instructions du fabricant,
  • allumer le serveur et accédez à l’interface web via le navigateur en utilisant l’adresse IP ou le nom réseau,
  • créer un pool de stockage en regroupant les disques durs en utilisant la fonction dédiée dans l’interface web,
  • configurer les partages réseau en configurant les protocoles supportés (SMB/CIFS, NFS, AFP) et en choisissant les dossiers à partager,
  • configurer les droits d’accès pour chaque utilisateur en choisissant les droits de lecture et d’écriture pour chaque dossier partagé,
  • configurer la sécurité du serveur en mettant à jour les logiciels,
  • configurer votre pare-feu en activant les options de sécurité comme l’authentification forte (ex: clé USB obligatoire),
  • configurer les sauvegardes régulières pour assurer la protection des données stockées.

Optimisation et gestion du serveur de stockage

L’utilisation de la technologie RAID permet de disposer d’une bonne redondance de données. Les niveaux RAID les plus couramment utilisés pour les serveurs de stockage comprennent le RAID 1 et le RAID 5. Évaluez les avantages et les inconvénients des différents niveaux RAID pour déterminer celui qui convient le mieux à vos besoins.

Utilisez des disques durs performant pour améliorer les temps de chargement et la capacité de transfert de données. Les disques durs SSD sont une option courante pour les serveurs de stockage. Ceux-ci offrent une performance supérieure aux disques durs classiques.

Des applications telles que GameSave Manager ou LaunchBox vous aide à organiser les jeux et les sauvegardes. Ces logiciels offrent également la synchronisation des bibliothèques et la personnalisation des bibliothèques de jeux. Sauvegardez régulièrement les jeux et leurs sauvegardes pour éviter les pertes en cas de panne ou de corruption de fichiers.

Faites usage des raccourcis pour accéder rapidement à vos jeux préférés ou les plus utilisés. Créez des raccourcis pour simplifier l’accès aux jeux et éviter de les rechercher chaque fois que vous voulez y jouer.

Sécurité et sauvegarde des données du serveur de stockage

Vous devez mettre en place des mots de passe solide et un pare-feu. Ceci aide à réduire voire empêcher le piratage. Utilisez des supports de stockage externes ou des services de sauvegarde cloud abordables pour stocker les données. Les services de sauvegarde cloud permettent quant à eux de stocker les données dans le cloud. Ainsi, vous pouvez y accéder depuis n’importe où et les protéger. Enfin, gardez plusieurs versions de sauvegarde afin de pouvoir récupérer les données même si elles ont été altérées ou endommagées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.